Nos pièges à moustiques Écologiques
la solution pour profiter de vos soirées

Solution anti-moustique écologique

Mieux connaître
le moustique

Généralités

En raison de sa capacité à transmettre des maladies aux humains et aux animaux, le moustique a une réputation peu glorieuse, et est souvent considéré comme une nuisance. Pour produire des œufs, la femelle se nourrit de nectar, mais également de sang animal ou humain.

Au Canada, on compte environ 74 espèces distinctes de moustiques, 60 d’entre elles reconnues pour leur capacité à piquer humains et animaux. La plus connue est sans aucun doute l’espèce Aedes. Omniprésente partout au pays, elle est également la plus problématique.

Pièges à moustiques écologiques

Habitat

L’habitat privilégié des moustiques adultes est la végétation haute, généralement près de l’eau, dans des zones ombragées. On relève davantage d’activité dans des régions couvertes ou lors de journées nuageuses, que lorsque la lumière du soleil est forte. Pour leur reproduction, les moustiques s’installent dans l’eau stagnante, loin des courants forts pouvant détruire leurs œufs, leurs pupes ou leurs larves.

Des endroits inondés ou partout où s’accumule l’eau, comme des trous d’arbres, des pots de fleurs et des baignoires à oiseaux peuvent également leur convenir.

Alimentation

Qu’il provienne du miellat, d’un jus de fruit, des plantes ou du nectar, la première source d’alimentation, toutes espèces de moustiques confondues, reste le sucre.

En période de production d’œufs, la femelle se tourne vers le sang, animal ou humain, pour compléter ses repas. Le mâle ne pique donc pas. Le choix de leur cible varie selon l’espèce de moustique et l’environnement dans lequel il évolue. Selon ces critères, le moustique arrêtera son choix sur un reptile, un amphibien, un oiseau ou un mammifère.

Puisqu’elles viennent au monde dans des endroits inondés, les larves s’alimentent de ce qui les entourent, comme des algues, des bactéries, des micro-organismes, des champignons, ou dans certains cas, d’épaves de mer.

Les espèces issues des régions arctiques, quant à elles, prennent pour cible les animaux à sang chaud.

Cycle de vie

De façon individuelle ou en se regroupant, les pontes d’œufs surviennent à la surface de l’eau ou dans des conditions d’humidité. Il y a deux possibilités d’éclosion: celle dite directe, lorsque la ponte se fait sur une surface d’eau stagnante où l’éclosion des œufs se produit après deux ou trois jours, ou celle dite différée, qui survient lorsque les œufs ne sont pas déposés dans l’eau, mais dans une région humide. Il faudra alors qu’ils résistent à la période de sécheresse de plusieurs jours ou semaines avant de finalement éclore sous l’eau.

Puis, les jeunes moustiques passent par quatre stades larvaires, quatre mues où ils seront soumis à des contraintes de densité, de température ou de subsistance alimentaire, durant lesquels ils se nourrissent à l’aide de filtres et respirent grâce à un conduit d’air attaché à leur abdomen, avant de devenir des pupes. Après deux ou trois jours, les moustiques entrent dans la phase adulte.

Alors que les femelles ont une espérance de vie de quelques semaines ou mois, durant lesquels elles pondront à multiples reprises, le mâle ne vivra que pendant quelques jours après l’éclosion, l’alimentation et la reproduction.

Les ennuis causés par les moustiques

Si dans d’autres régions du monde les moustiques sont vus comme un réel danger de propagation de maladie, au Canada, les espèces représentent plus une nuisance.

Le bourdonnement autour des oreilles et les piqûres ou morsures parfois douloureuses, sont des irritants majeurs. Pour le bétail, les piqûres de moustiques ont parfois des conséquences néfastes.

Les moustiques ont parfois la faculté de transmettre des agents pathogènes et des parasites pouvant faciliter le développement de certaines maladies, comme le paludisme, le virus de l’encéphalite ou du Nil occidental ou la filaire du chien.

Reconnaître une infestation

Il existe plusieurs signes permettant d’identifier une zone infestée de moustiques :

Vous constatez une infestation à votre domicile, contactez-nous pour de l’information sur la prévention pour votre prochaine saison estivale

438-806-5880     Demande d'information